Accueil ] Remonter ]

COMMUNIQUE A LA PRESSE

FÉDÉRATION CGT DU TRANSPORT

CHOMAGE SAISONNIERS

A la demande de la CGT, une réunion de travail s'est déroulée à MEYLAN (38) le lundi 4 septembre 2006 sur la nouvelle convention UNEDIC et les conséquences pour les saisonniers et pluriactifs de la branche professionnelle des remontées mécaniques et services des pistes.

Cette réunion présidée par le Directeur Régional du Transport en présence de la direction de l'ASSEDIC des Alpes et du Directeur du Travail de la SAVOIE a mis en évidence les effets très négatifs induits pour les saisonniers et pluriactifs de ce secteur d'activité par les nouvelles dispositions qui indiquent : "A l'issue de 3 ouvertures de droits au titre du chômage saisonnier, les périodes d'inactivité qui se répètent chaque année à la même époque depuis 3 ans, ne seront plus indemnisées".

En clair si cette convention n'est pas renégociée, à partir de 2008/2009 quasiment plus aucun saisonnier ne sera indemnisé en dehors des saisons par les ASSEDIC.

Les partenaires sociaux (SNTF pour les employeurs ; CGT, CFDT et FO pour les salariés) ont unanimement pris conscience de la gravité de la situation.

La délégation CGT a proposé que soit rédigée une déclaration commune dans les meilleurs délais exigeant l'ouverture d'urgence d'une renégociation de la convention UNEDIC.

Pour mémoire, nous rappelons que la CGT n'est pas signataire de ce texte.

Elle revendique :

·        La reconnaissance de la saisonnalité de nos emplois,

·        la fixation d'un minimum d'indemnisation journalière à 30 euros pour les périodes de chômage,

·        L'ouverture des droits à indemnisation après une période de 3 mois de travail effectuée sur une durée de 12 mois,

·        La transparence sur l'évolution du nombre de salariés saisonniers indemnisés ; de la durée et du montant du revenu de remplacement.

Meylan le 04 septembre 2006

Contact presse :

FATIGA A : 06.80.72.09.45

EYRAUD JC : 06.08.67.44.71

haut de page

Accueil