Accueil Remonter

REMONTEES MECANIQUES et SERVICES des PISTES - C.G.T.

371 Chemin de la Rotonde – 73000 CHAMBERY

Tél./fax : 04 79 26 16 24 - Mobile : 06 80 72 09 45

Compte rendu des deux journées :

Le 17 mars à Chambéry : Réunion des délégués 40 présents et tous les massifs

Le 18 mars à Meylan : négociation avec  les employeurs (le SNTF)

A noter sur vos agendas : prochaine réunion des délégués le 6 mai à Chambéry de 9 h 30 à 16 h

Prochaines réunions de négociations avec le SNTF le 13 avril (classifications) et le 26 mai Convention Collective.

Le 17 mars à Chambéry, 40 délégués présents et en plus des "habituels", les Alpes du Sud en force, les Vosges et surtout le Massif central. Bravo. Beaucoup de nouvelles têtes. La CGT se renforce.

3 sujets :

  1. Bilan de l'action – bien suivie - pression patronale importante, il faut faire avancer la CCN et apporter des réponses concrètes.  Problème de trouver de la main d'œuvre qualifiée et compétente car rémunération pas assez importante, ce qui influe sur la sécurité.  Le patronat est ébranlé.  Si pas d'avancées avant décembre 2004, il faudra remettre le couvert.

  2. Sécurité. Cela se dégrade en lien avec les problèmes de main-d'œuvre
    Pas de formation pour conduire les appareils, remplacement pendant la pause de midi (méridienne) fait par des salariés pas formés.
    Pisteurs qui déclenchent en mettant en cause leur sécurité sous la pression "ouverture des pistes".
    Ce constat n'est pas général mais il tend à s'amplifier.

  3. Classification : Comme la crise de confiance est profonde dans la profession entre les salariés et leur direction, il faut un système qui laisse peu de place à l'arbitraire, simple et transparent.

De plus une forte attente se fait jour pour augmenter et relever l'ensemble de la grille.

Par dessus, il faut une définition de chaque poste et que chacun ne soit pas coincé toute sa vie au même coefficient. Donc avec une évolution encadrée (durée mini et maxi) et des gardes fous (possibilité d'appel).

Cette partie mérite un approfondissement entre nous, pour cela retenez la date du 6 mai à Chambéry avec la présence du CIBC de la Savoie

Pour compléter voir article de presse ci-joint.

Le 18 mars à Meylan – Réunion Paritaire avec le SNTF

Délégation CGT – Valloire, Deux Alpes, Valmorel, J.Cl. EYRAUD, A. FATIGA

Délégation FO : 5 personnes

Délégation CFDT : Deux permanents syndicaux (AREA et Cheminots et deux délégués de Courchevel Moriond (seuls délégués restant à la CFDT)

Délégation SNTF : J.Y. REMY - JD. LAGARDE (Val D'Isère) – F. BIDAUT (Compagnie du Mont Blanc) – Alpes du Sud (Varces et Serre Chevalier) et Pyrénées

La Délégation CGT a rappelé qu'elle attendait des réponses à ses trois demandes :

L’avancement d’un an soit au 1er décembre 2004, de la correspondance de la grille actuelle pour 35h. Cela équivaut à une augmentation de 3,5 % pour les entreprises qui n'ont pas signée un accord 35h. Ce sont souvent les petites et cela tire la C.C.N. par le haut.

Un calendrier de négociation pour une mise en place au 1er décembre 2004 d’une nouvelle grille tenant compte de l’évolution de carrière.

La prise en compte de l’ancienneté pour les saisonniers par le fait qu’une saison équivaut à une année de présence.

La délégation SNTF a précisé qu'elle n'avait toujours pas de mandat pour négocier sur ces points mais qu'elle en aurait un le 26 mai.

La délégation CGT a insisté sur la forte attente des salariés et que nous ne pouvions nous contenter de promesses. La crise de confiance, le mal être sont forts et il faut y remédier par une augmentation de toute la grille.

Concernant les classifications, le SNTF a présenté la démarche qui sera accompagné par le CIBC (Centre Institutionnel de Bilan de Compétences de Savoie) structure partenariale.

A partir de quatre métiers de base :

conducteur de téléski

pisteur secouriste

hôtesse de caisse

 dameur

sera préparé une méthode : inventaire du poste et des tâches donc élaboration d'une fiche métier avec des critères techniques, sécurité, tâches effectuées.

Sur ces points, nous avons réfuté des critères trop subjectifs comme aspect comportemental, de performances et autres.

Le CIBC proposera donc une méthode valable pour tous les métiers, ceux dans la CCN et ceux qui n'y sont pas encore.

Pour faire ce travail le CIBC interviewera une vingtaine de personnes dont nous pouvons indiquer les noms (y compris des saisonniers en dehors de la saison). La liste sera arrêtée le 13 avril.

Aux délégués de me faire des propositions de noms et des postes de base.

Ensuite, la commission paritaire aura à mettre des variables pour positionner ces métiers dans une grille et donc évolution, rémunération.

Le SNTF sur ces points semble s'engager très volontairement.

La délégation CGT a déjà indiqué que cela devait se traduire par des plus à la fin du mois sur la fiche de paie.

Si nous voulons avancer vite et dans de bonnes conditions, faites nous aussi part de vos avis.

Questions diverses :

La délégation CGT a demandé que d'ici le 26 mai, le SNTF rédige un avenant à la CCN pour permettre aux délégués de participer aux réunions des Instances Représentatives du Personnel pendant l'intersaison. Ce point devrait enfin aboutir.

Sur la sécurité, nous avons aussi demandé d'attirer l'attention des entreprises sur les remplacements pendant la pause méridienne (de midi).

La délégation du SNTF présente a bien reconnu que cela était de la responsabilité de l'employeur. C'est bien lui qui organise le travail. Cela doit être écrit sur le registre de l'appareil – des consignes seront données en ce sens aux employeurs-.

Le SNTF nous a informé qu'il nous ferait une proposition d'avenant pour une mise à la retraite à l'initiative de l'employeur. Nous avons souligné que pour nous, il fallait aussi discuter de la préretraite pour les métiers pénibles.

Le SNTF nous a aussi informé de sa volonté de négocier sur un accord de prévoyance.Compte rendu succinct réalisé à l'issue de la réunion pour vous informer le plus rapidement possible.

Merci de faire votre possible pour participer à la réunion du 6 mai et aussi pour faire rentrer les cotisations voici les coordonnées :

Alpes du Nord – Jura – Vosges : autour du Syndicat Général des Transports CGT - 371 Chemin de la Rotonde 73000 Chambéry responsable Antoine FATIGA - 06 80 72 09 45

Alpes du Sud : UD CGT – 3 rue David Martin – 05000 GAP – autour de Jean Claude EYRAUD – 06 08 67 44 71

Le Massif Central : autour du Syndicat Interdépartemental des Transports C.G.T. – Maison du Peuple – Place de la Liberté 63000 CLERMONT FERRAND avec Angelo ALMEIDA – 06 86 84 07 28

Les Pyréenées : il reste à organiser, un contact existe : CGT – Place des Droits de l'Homme – 65000 TARBES

En effet, nous vous informons depuis 3 mois de ce qui se passe dans la branche, vous comprendrez que sans votre cotisation nous ne pourrons plus le faire.

Chambéry le vendredi 19 mars 2004

Antoine FATIGA

Haut de page

Accueil