Accueil ] Remonter ]

COMMUNIQUE A LA PRESSE

NEGOCIATION A L'UNEDIC

"Les saisonniers dans l'œil du cyclone"

Alors que depuis des années la CGT revendique une amélioration du "chômage saisonnier", le MEDEF dans ses dernières propositions contenues dans un projet d'accord relatif à l'aide au retour à l'emploi et à l'indemnisation des "salariés occupés à des emplois saisonniers" limite à 3 le nombre de périodes successives de versement des allocations au titre du chômage saisonnier. Le MEDEF, ne prévoit aucune mesure d'amélioration du dispositif "chômage saisonnier" bien au contraire il ne répond en rien à ce que nous revendiquons depuis des années, la fixation d'une indemnisation journalière minimale garantie de 30€.

Cette situation est scandaleuse car les saisonniers qui sont pour la plupart en dessous du seuil de pauvreté et qui rencontrent de graves difficultés pour se loger verront leur statut social encore plus se dégrader.

Par cette attitude le MEDEF méprise ces salariés pourtant nécessaires au fonctionnement de notre économie fortement impactée par la saisonnalité.

La CGT ne baisse pas les bras, bien au contraire, elle appelle dés à présent à l'organisation d'une action unitaire interprofessionnelle fin janvier 2006, où les salariés saisonniers avec toutes les autres catégories de salariés se mobiliseront avec dynamisme pour plus de social et moins de pauvreté.

Gap, le 09 décembre 2005.