Accueil Remonter

Saisonniers où en sommes-nous ?

Alors que les vacances d'hiver se terminent, il n'est pas inutile de faire le point de la situation sociale des saisonniers.

A part un début de saison difficile pour les stations de basse altitude, l'hiver 2002/2003 peut déjà être qualifié de bon pour tous les professionnels du tourisme.

Hélas on ne peut pas en dire de même des conditions de vie et de travail des salariés saisonniers. Ceux-ci continuent à rencontrer des problèmes de logement, de non respect de leurs droits, d'accueil, de protection sociale…

 La CGT des Hautes-Alpes a mis à leur disposition un répondeur téléphonique sur lequel ils peuvent laisser toutes les questions. Il faut qu'ils composent le
04 92 51 51 68, la CGT s'efforcera de leur répondre dans les meilleurs délais.

Au plan national la CGT s'efforce de faire évoluer le statut des saisonniers qui ont un rôle essentiel dans l'activité économique de notre Pays.

En ce qui concerne l'assurance chômage, la CGT souhaite que l'indemnisation du chômage saisonnier soit nettement améliorée.

Le 25 février dernier, lors de la Commission Paritaire Nationale de l'UNEDIC l'ensemble des partenaires syndicaux se sont rangés à l'avis de la CGT. Une nouvelle réunion est programmée le 21 Mai 2003 où nous l'espérons une indemnisation minimale sera mise en œuvre pour les périodes non travaillées.

La CGT participe également au groupe de travail emploi du Conseil National de la Montagne. Celui-ci s'est réuni 4 fois depuis le début de l'année 2003. Lors de la Commission permanente du 12 mars prochain plusieurs propositions seront formulées, elles concernent :

Le logement
L'accueil (maison de la saisonnalité)
La santé (le suivi médical, la visite d'embauche…)
La formation
La reconduction des contrats de travail.

Ces propositions doivent s'inscrire dans un titre spécifique à la montagne prévu dans la loi sur les affaires rurales qui devraient être présentées au Parlement dans les meilleurs délais.

Pour les Hautes-Alpes la CGT est intervenue pour que le comité de gestion de la maison des saisonniers de la salle les alpes se réunisse rapidement. Nous souhaitons que cette structure expérimentale qui rend des services appréciés par les saisonniers soit pérennisée.

En ce qui concerne le logement la CGT a demandé à Monsieur le Préfet de réunir la commission de concertation afin d'engager la mise en œuvre pour les Hautes-Alpes de l'accord interprofessionnel négocié en Savoie (définition, aspects qualitatif, financement) et une convention cadre entre tous les financeurs publics afin de développer le parc de logements destiné aux saisonniers pour les stations touristiques haut alpines.

 

GAP le 03 mars 2003

Haut de page

Accueil